Corrosion of metals and alloys -- Classification of low corrosivity of indoor atmospheres

This document specifies methods for determining corrosion rates with standard specimens of metals in indoor atmospheres with low corrosivity. For this direct method of evaluation corrosivity, different sensitive methods can be applied using standard specimens of the following metals: copper, silver, zinc, steel and lead. The values obtained from the measurements are used as classification criteria for the determination of indoor atmospheric corrosivity.

Corrosion des métaux et alliages -- Classification de la corrosivité faible des atmosphères d'intérieur

Le présent document spécifie des méthodes de détermination de la vitesse de corrosion avec des éprouvettes normalisées de métaux dans des atmosphčres d'intérieur ŕ faible corrosivité. Pour cette évaluation directe de la corrosivité, différentes méthodes sensibles peuvent ętre appliquées ŕ des éprouvettes normalisées des métaux suivants: cuivre, argent, zinc, acier et plomb. Les valeurs obtenues par mesurage servent de critčres de classification pour la détermination de la corrosivité des atmosphčres d'intérieur.

General Information

Status
Published
Publication Date
26-May-2020
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
27-May-2020
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 11844-2:2020 - Corrosion of metals and alloys -- Classification of low corrosivity of indoor atmospheres
English language
15 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 11844-2:2020 - Corrosion des métaux et alliages -- Classification de la corrosivité faible des atmosphères d'intérieur
French language
16 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 11844-2
Second edition
2020-05
Corrosion of metals and alloys —
Classification of low corrosivity of
indoor atmospheres —
Part 2:
Determination of corrosion attack in
indoor atmospheres
Corrosion des métaux et alliages — Classification de la corrosivité
faible des atmosphères d'intérieur —
Partie 2: Détermination de l'attaque par corrosion dans les
atmosphères d'intérieur
Reference number
ISO 11844-2:2020(E)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
COPYRIGHT PROTECTED DOCUMENT
© ISO 2020

All rights reserved. Unless otherwise specified, or required in the context of its implementation, no part of this publication may

be reproduced or utilized otherwise in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, or posting

on the internet or an intranet, without prior written permission. Permission can be requested from either ISO at the address

below or ISO’s member body in the country of the requester.
ISO copyright office
CP 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Geneva
Phone: +41 22 749 01 11
Fax: +41 22 749 09 47
Email: copyright@iso.org
Website: www.iso.org
Published in Switzerland
ii © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
Contents Page

Foreword ........................................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Scope ................................................................................................................................................................................................................................. 1

2 Normative references ...................................................................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ..................................................................................................................................................................................... 1

4 Principle ........................................................................................................................................................................................................................ 1

5 Methods ......................................................................................................................................................................................................................... 1

Annex A (informative) Determination of corrosion rate by mass change measurement ..............................4

Annex B (informative) Determination of corrosion rate by electrolytic cathodic reduction ....................8

Annex C (informative) Determination of corrosion rate by resistance measurements ...............................10

Annex D (informative) Determination of corrosion rate by quartz crystal micro-balance

methodology ..........................................................................................................................................................................................................12

Bibliography .............................................................................................................................................................................................................................15

© ISO 2020 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards

bodies (ISO member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out

through ISO technical committees. Each member body interested in a subject for which a technical

committee has been established has the right to be represented on that committee. International

organizations, governmental and non-governmental, in liaison with ISO, also take part in the work.

ISO collaborates closely with the International Electrotechnical Commission (IEC) on all matters of

electrotechnical standardization.

The procedures used to develop this document and those intended for its further maintenance are

described in the ISO/IEC Directives, Part 1. In particular, the different approval criteria needed for the

different types of ISO documents should be noted. This document was drafted in accordance with the

editorial rules of the ISO/IEC Directives, Part 2 (see www .iso .org/ directives).

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this document may be the subject of

patent rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights. Details of

any patent rights identified during the development of the document will be in the Introduction and/or

on the ISO list of patent declarations received (see www .iso .org/ patents).

Any trade name used in this document is information given for the convenience of users and does not

constitute an endorsement.

For an explanation of the voluntary nature of standards, the meaning of ISO specific terms and

expressions related to conformity assessment, as well as information about ISO’s adherence to the

World Trade Organization (WTO) principles in the Technical Barriers to Trade (TBT), see www .iso .org/

iso/ foreword .html.

This document was prepared by Technical Committee ISO/TC 156, Corrosion of metals and alloys, in

collaboration with the European Committee for Standardization (CEN) Technical Committee CEN/

TC 262, Metallic and other inorganic coatings, including for corrosion protection and corrosion testing of

metals and alloys, in accordance with the Agreement on technical cooperation between ISO and CEN

(Vienna Agreement).

This second edition cancels and replaces the first edition (ISO 11844-2:2005), which has been

technically revised. The main changes compared with the previous edition are as follows:

— lead has been included as a standard specimen with high sensitivity to vapour organic acids;

— Annex D has been added.
A list of all parts in the ISO 11844 series can be found on the ISO website.

Any feedback or questions on this document should be directed to the user’s national standards body. A

complete listing of these bodies can be found at www .iso .org/ members .html.
iv © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
Introduction

This document describes standard specimens, exposure and evaluation for the derivation of indoor

corrosivity categories.

The determination of the corrosion attack is, at the present state of knowledge, the most reliable

and, usually, also an economical way for evaluating corrosivity, taking into account all the main local

environmental influences.
© ISO 2020 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 11844-2:2020(E)
Corrosion of metals and alloys — Classification of low
corrosivity of indoor atmospheres —
Part 2:
Determination of corrosion attack in indoor atmospheres
1 Scope

This document specifies methods for determining corrosion rates with standard specimens of metals

in indoor atmospheres with low corrosivity. For this direct method of evaluation corrosivity, different

sensitive methods can be applied using standard specimens of the following metals: copper, silver, zinc,

steel and lead. The values obtained from the measurements are used as classification criteria for the

determination of indoor atmospheric corrosivity.
2 Normative references
There are no normative references in this document.
3 Terms and definitions
No terms and definitions are listed in this document.

ISO and IEC maintain terminological databases for use in standardization at the following addresses:

— ISO Online browsing platform: available at https:// www .iso .org/ obp
— IEC Electropedia: available at http:// www .electropedia .org/
4 Principle

The corrosivity of the indoor location (e.g. control rooms, electric boxes, storage rooms, during

transportation, in museums) is determined from the corrosion rate calculated from the mass change

or resistance change per unit area of standard specimens of metals after exposure for a certain time

period. Different materials are sensitive to different environmental parameters or their combinations.

5 Methods

The following methods, described in Annexes A and B, are available for the evaluation of the

corrosion attack:
— determination of corrosion rate by mass change measurements (see Annex A);

— determination of corrosion rate by electrolytic cathodic reduction (see Annex B).

The methods described in Annexes C and D are suitable for continuous or periodic monitoring of the

corrosion attack:
— determination of corrosion rate by resistance measurements (see Annex C);

— determination of corrosion rate by quartz crystal micro-balance methodology (see Annex D).

© ISO 2020 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)

Special features of the methods, such as sensitivity, possibility for continuous or periodic assessment of

corrosion attack, available space, etc., should be considered when choosing the most suitable methods.

Examples of suitable racks for exposure of specimens are given in Figures 1 and 2.

Dimensions in millimetres
Key
1 specimens
2 support ∅ approximately 15
Figure 1 — Example of exposure racks for the sheltered exposure of specimens
2 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
Dimensions in millimetres
Key
1 specimens 4 open air flow
2 distance pins 5 plastic screws
3 plastic plates
Figure 2 — A mounting plate for the unsheltered exposure of specimens
© ISO 2020 – All rights reserved 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
Annex A
(informative)
Determination of corrosion rate by mass change measurement
A.1 Principle

Mass increase measurements can be performed on all metals and comparatively large surfaces can be

evaluated. The technique is relatively easy to operate.

The mass loss determination gives a best estimate of the corrosion effect. The method is not yet

applicable to all metals. Both mass increase and mass loss determination using an ultra-micro-balance

has a precision of about ±10 mg/m with the method described below.

Due to the difficulty of distinguishing corrosion effects from other surface-related phenomena, such as

sorption and contamination by particulate matter, the specimens should preferably be exposed under

shelter.
A.2 Specimens

It is preferable to use rectangular specimens in the form of flat sheets, as they can be readily weighed.

A convenient specimen size is 10 mm × 50 mm. Specimens may be larger provided that they can be

accurately weighed. The specimen thickness may preferably be 0,5 mm.
The materials used to prepare the specimens are of following quality:
Silver: 99,98 % min.
Copper: 99,85 % min.
Zinc: 99,45 % min.
Carbon steel: CR 1, max. 0,15 % C, max. 0,04 % P, max. 0,05 % S, max. 0,6 % Mn
Lead: 99,97 % min.
The specimens should, before weighing, be prepared as follows.
a) A hole with the diameter 4 mm is cut at the upper side of the specimen.
b) Abrading:
1) silver and copper with silicon carbide paper to 1 200 P (600 grit);
2) zinc, carbon steel and lead to 500 P (320 grit).

To avoid risk of contamination, an abrading paper shall not be used for polishing specimens of

different metals.
c) Cleaning in de-ionised water.
d) Degreasing in ethanol in an ultrasonic bath for 5 min.
e) Drying.
4 © ISO 2020 – All rights reserved
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)

f) Storing in plastic tubes with a hole in the top. The plastic tubes are placed in a desiccator or sealed

into plastic bags with desiccant before and after the weighing and the exposure.

After the final surface cleaning before exposure, it is important that limited handling occurs. Before and

after weighing, the specimens are placed in tubes and are only handled with a clean pair of tweezers. To

avoid marking on the specimens, the identity of the specimens may preferably be marked on the tubes.

A.3 Exposure

The specimens shall be exposed vertically, either with or without a shelter against settling particles (see

Figure 1). The specimens shall be mounted between plastic plates or racks to permit free air circulation.

A distance of a minimum of 10 mm between the surfaces and/or the surface and the mounting plate

is recommended. The plastic racks or mounting plates are placed at a site with free air circulation,

preferably at a height of 1 m above the floor. The exposure should be performed in an area with airflow

rates characteristic of the site.

A map of specimen identity on the plastic rack, exposure date and location of the exposure rack should

be established. The type of exposure, with or without a shelter, should be noted.

The test specimens (at least three) should be exposed preferably for one year, but at least for six months.

A.4 Mass increase

The specimens shall be weighed on a micro-balance, with an accuracy of ±0,1 mg. Each test specimen

is weighed twice in relation to a reference balance standard of stainless steel having a similar mass to

the specimen. The difference between the first mass of the test specimen m and the reference balance

standard m is calculated as (m − m ), and the difference between the second masses (m − m )

r,1 r,1 1 r,2 2

is calculated in the same way. The mass of the test specimen is calculated in relation to the reference

specimen as the average of the differences (m), as shown by Formula (A.1):
()mm−+()mm−
1r,1 22r,
m= (A.1)
where

m is the mass of the test specimen in relation to the reference balance standard, in mg;

m is the mass of the test specimen at first weighing, in mg;
m is the mass of the test specimen at second weighing, in mg;
m is the mass of the reference balance standard at first weighing, in mg;
r,1
m is the mass of the reference balance standard at second weighing, in mg.
r,2

The same weighing procedure is performed both before and after the exposure of the specimens. After

the exposure, the specimens should be carefully blown with oil-free compressed air or nitrogen to

remove dust before the weighing.
The rate of mass increase for each metal is given by Formula (A.2):
mm−
ae be
r = (A.2)
At⋅
where
© ISO 2020 – All rights reserved 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 11844-2:2020(E)
r is the rate of mass increase, in mg/m ⋅a;

m is the mass of the test specimen in relation to the reference balance standard after

exposure, in mg;

m is the mass of the test specimen in relation to the reference balance standard before

exposure, in mg;
A is the surface area including both sides and edges, in m ;
t is the exposure time, in years (with the unit symbol a).
A.5 Mass loss

The specimens shall be weighed on a micro-balance, with an accuracy of ±0,1 mg. The specimens

are weighed in relation to a reference balance standard of stainless steel before exposure, see the

description in Clause 3. After the exposure, the specimens are pickled in the following solutions:

Silver: 750 ml hydrochloric acid (HCl, density = 1,18 g/ml). Distilled water to make up to 1 000 ml.

Copper: aqueous amidosulfonic acid (sulfamic acid) with a volume fraction of 5 %.

Zinc: saturated glycine solution.
Carbon steel: concentrated hydrochloric acid, 20 g/l Sb O , 50 g/l SnCl .
2 3 2

Lead: 1 500 g of ammonium acetate (CH COONH ). Distilled water to make up to 1 000 ml

3 4
(saturated solution).

Measurement of the mass after repetitive cleaning cycles is the normal method for determining the

mass loss of corroded specimens (see ISO 8407). In this document, however, a simplified procedure

with the use of a blank is recommended, since the weighing of specimens on a micro-balance requires

significant time compared to the usual weighing procedure.

The pickling time depends on the severity of the corrosion attack, but is usually 1 min to 2 min. The

time should be long enough to ensure that the sample is clean and all corrosion produc

...

NORME ISO
INTERNATIONALE 11844-2
Deuxième édition
2020-05
Corrosion des métaux et alliages —
Classification de la corrosivité faible
des atmosphères d'intérieur —
Partie 2:
Détermination de l'attaque par
corrosion dans les atmosphères
d'intérieur
Corrosion of metals and alloys — Classification of low corrosivity of
indoor atmospheres —
Part 2: Determination of corrosion attack in indoor atmospheres
Numéro de référence
ISO 11844-2:2020(F)
ISO 2020
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
DOCUMENT PROTÉGÉ PAR COPYRIGHT
© ISO 2020

Tous droits réservés. Sauf prescription différente ou nécessité dans le contexte de sa mise en œuvre, aucune partie de cette

publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique,

y compris la photocopie, ou la diffusion sur l’internet ou sur un intranet, sans autorisation écrite préalable. Une autorisation peut

être demandée à l’ISO à l’adresse ci-après ou au comité membre de l’ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 401 • Ch. de Blandonnet 8
CH-1214 Vernier, Genève
Tél.: +41 22 749 01 11
Fax: +41 22 749 09 47
E-mail: copyright@iso.org
Web: www.iso.org
Publié en Suisse
ii © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
Sommaire Page

Avant-propos ..............................................................................................................................................................................................................................iv

Introduction ..................................................................................................................................................................................................................................v

1 Domaine d’application ................................................................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ................................................................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ....................................................................................................................................................................................... 1

4 Principe .......................................................................................................................................................................................................................... 1

5 Méthodes ...................................................................................................................................................................................................................... 1

Annexe A (informative) Détermination de la vitesse de corrosion par mesurage de la

variation de masse .............................................................................................................................................................................................. 4

Annexe B (informative) Détermination de la vitesse de corrosion par réduction

électrolytique cathodique ........................................................................................................................................................................... 8

Annexe C (informative) Détermination de la vitesse de corrosion par mesurage de la résistance .11

Annexe D (informative) Détermination de la vitesse de corrosion par la méthode de la

microbalance à cristal de quartz ......................................................................................................................................................13

Bibliographie ...........................................................................................................................................................................................................................16

© ISO 2020 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes

nationaux de normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est

en général confiée aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude

a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales,

gouvernementales et non gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux.

L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) en ce qui

concerne la normalisation électrotechnique.

Les procédures utilisées pour élaborer le présent document et celles destinées à sa mise à jour sont

décrites dans les Directives ISO/IEC, Partie 1. Il convient, en particulier, de prendre note des différents

critères d'approbation requis pour les différents types de documents ISO. Le présent document a été

rédigé conformément aux règles de rédaction données dans les Directives ISO/IEC, Partie 2 (voir www

.iso .org/ directives).

L'attention est attirée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de

droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable

de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence. Les détails concernant

les références aux droits de propriété intellectuelle ou autres droits analogues identifiés lors de

l'élaboration du document sont indiqués dans l'Introduction et/ou dans la liste des déclarations de

brevets reçues par l'ISO (voir www .iso .org/ brevets).

Les appellations commerciales éventuellement mentionnées dans le présent document sont données

pour information, par souci de commodité, à l’intention des utilisateurs et ne sauraient constituer un

engagement.

Pour une explication de la nature volontaire des normes, la signification des termes et expressions

spécifiques de l'ISO liés à l'évaluation de la conformité, ou pour toute information au sujet de l'adhésion

de l'ISO aux principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les obstacles

techniques au commerce (OTC), voir www .iso .org/ avant -propos.

Le présent document a été élaboré par le comité technique ISO/TC 156, Corrosion des métaux et alliages,

en collaboration avec le comité technique CEN/TC 262, Revêtements métalliques et inorganiques, incluant

ceux pour la protection contre la corrosion et les essais de corrosion des métaux et alliages, du Comité

européen de normalisation (CEN), conformément à l’Accord de coopération technique entre l’ISO et le

CEN (Accord de Vienne).

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 11844-2:2005), qui a fait l’objet

d’une révision technique. Les principales modifications par rapport à l’édition précédente sont les

suivantes:

— le plomb a été inclus en tant qu’éprouvette normalisée ayant une forte sensibilité aux vapeurs

d’acides organiques;
— l’Annexe D a été ajoutée.

Une liste de toutes les parties de la série ISO 11844 se trouve sur le site web de l’ISO.

Il convient que l’utilisateur adresse tout retour d’information ou toute question concernant le présent

document à l’organisme national de normalisation de son pays. Une liste exhaustive desdits organismes

se trouve à l’adresse www .iso .org/ fr/ members .html.
iv © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
Introduction

Le présent document décrit les éprouvettes normalisées à exposer puis à évaluer pour déterminer les

catégories de corrosivité des atmosphères d’intérieur.

La détermination de l’attaque par corrosion constitue dans l’état présent des connaissances la méthode

la plus fiable, et généralement la plus économique, pour évaluer la corrosivité en tenant compte de

toutes les influences principales de l’environnement local.
© ISO 2020 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 11844-2:2020(F)
Corrosion des métaux et alliages — Classification de la
corrosivité faible des atmosphères d'intérieur —
Partie 2:
Détermination de l'attaque par corrosion dans les
atmosphères d'intérieur
1 Domaine d’application

Le présent document spécifie des méthodes de détermination de la vitesse de corrosion avec des

éprouvettes normalisées de métaux dans des atmosphères d’intérieur à faible corrosivité. Pour

cette évaluation directe de la corrosivité, différentes méthodes sensibles peuvent être appliquées

à des éprouvettes normalisées des métaux suivants: cuivre, argent, zinc, acier et plomb. Les valeurs

obtenues par mesurage servent de critères de classification pour la détermination de la corrosivité des

atmosphères d’intérieur.
2 Références normatives
Le présent document ne contient aucune référence normative.
3 Termes et définitions
Aucun terme n’est défini dans le présent document.

L’ISO et l’IEC tiennent à jour des bases de données terminologiques destinées à être utilisées en

normalisation, consultables aux adresses suivantes:

— ISO Online browsing platform: disponible à l’adresse https:// www .iso .org/ obp;

— IEC Electropedia: disponible à l’adresse http:// www .electropedia .org/ .
4 Principe

Détermination de la corrosivité d’un environnement intérieur (par exemple salle de commande, boîtier

électrique, salle de stockage, moyen de transport, musée) sur la base de la vitesse de corrosion calculée

à partir de la variation de masse ou de la variation de résistance par unité de surface d’éprouvettes

normalisées de métaux après une exposition d’une durée donnée. Les différents matériaux sont

sensibles aux différences des paramètres d’environnement ou de leurs combinaisons.

5 Méthodes

Les méthodes suivantes, décrites dans les Annexes A et B, sont applicables à l’évaluation de l’attaque

par corrosion:

— détermination de la vitesse de corrosion par mesurage de la variation de masse (voir Annexe A);

— détermination de la vitesse de corrosion par réduction électrolytique cathodique (voir Annexe B).

© ISO 2020 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 6 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)

Les méthodes décrites dans les Annexes C et D conviennent à la surveillance continue ou périodique de

l’attaque par corrosion:

— détermination de la vitesse de corrosion par mesurage de la résistance (voir Annexe C);

— détermination de la vitesse de corrosion par la méthode de la microbalance à cristal de quartz (voir

Annexe D).

Pour choisir les méthodes les plus appropriées, il convient de tenir compte de leurs caractéristiques

particulières telles que la sensibilité, la possibilité d’appréciation continue ou périodique de l’attaque

par corrosion, l’espace disponible, etc. Les Figures 1 et 2 donnent des exemples de supports appropriés

pour l’exposition des éprouvettes.
Dimensions en millimètres
Légende
1 éprouvettes
2 support ∅ approximativement 15
Figure 1 — Exemple de supports pour l’exposition sous abri des éprouvettes
2 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
Dimensions en millimètres
Légende
1 éprouvettes 4 écoulement en plein air
2 entretoises 5 vis en plastique
3 plaques en plastique

Figure 2 — Schéma d’une plaque de montage pour l’exposition non protégée des éprouvettes

© ISO 2020 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
Annexe A
(informative)
Détermination de la vitesse de corrosion par mesurage de la
variation de masse
A.1 Principe

Le mesurage de l’augmentation de masse peut être réalisé sur tous les métaux et permet d’évaluer des

surfaces relativement grandes. La technique est relativement facile à mettre en œuvre.

La détermination de la perte de masse fournit une estimation meilleure des effets de la corrosion. La

méthode n’est pas encore applicable à tous les métaux. La méthode de l’ultra-microbalance décrite

ci-dessous permet de déterminer à la fois l’augmentation et la perte de masse avec une précision

d’environ ±10 mg/m .

En raison de la difficulté de différencier les effets de corrosion d’autres phénomènes de surface tels que

la sorption et la contamination par des matières particulaires, il convient d’exposer les éprouvettes de

préférence sous abri.
A.2 Éprouvettes

Il est préférable d’utiliser des éprouvettes rectangulaires découpées dans des tôles plates dans la

mesure où il est facile de les peser. Les dimensions appropriées de l’éprouvette sont 10 mm × 50 mm.

Les éprouvettes peuvent être plus grandes à condition qu’elles puissent être pesées avec précision.

L’épaisseur de l’éprouvette est de préférence de 0,5 mm.
La qualité des matériaux utilisés pour préparer les éprouvettes est la suivante:
Argent: 99,98 % min.
Cuivre: 99,85 % min.
Zinc: 99,45 % min.

Acier au carbone: CR 1, max. 0,15 % C, max. 0,04 % P, max. 0,05 % S, max. 0,6 % Mn

Plomb: 99,97 % min.
Avant de les peser, il convient de préparer les éprouvettes comme suit:

a) découper un trou de 4 mm de diamètre dans la partie supérieure de l’éprouvette;

b) procéder à l’abrasion:

1) argent et cuivre avec du papier au carbure de silicium jusqu’à 1 200 P (grain de 600);

2) zinc, acier au carbone et plomb jusqu’à 500 P (grain de 320).

Pour éviter tout risque de contamination, aucun papier abrasif ne doit être utilisé pour polir des

éprouvettes de métaux différents;
c) nettoyer à l’eau déionisée;
d) dégraisser à l’éthanol dans un bain à ultrasons pendant 5 min;
4 © ISO 2020 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)
e) sécher;

f) stocker dans des tubes en plastique percés d’un trou sur le dessus. Les tubes en plastique sont

placés dans un dessiccateur ou enfermés dans des sacs en plastique avec du produit déshydratant

avant et après la pesée et l’exposition.

À l’issue du nettoyage final de la surface et avant exposition, il est important de limiter les manipulations

au strict minimum. Avant et après la pesée, les éprouvettes sont placées dans des tubes et ne sont plus

manipulées qu’avec des pinces propres. Pour éviter tout effet dû au marquage, il peut être préférable de

marquer l’identification des éprouvettes sur les tubes.
A.3 Exposition

Les éprouvettes doivent être exposées à la verticale avec ou sans abri de protection contre les dépôts de

particules (voir Figure 1). Les éprouvettes doivent être montées entre des plaques ou sur des supports

en plastique pour assurer la libre circulation de l’air. Il est recommandé de prévoir une distance

minimale de 10 mm entre les surfaces et/ou entre la surface et la plaque de montage. Les supports

ou les plaques de montage en plastique sont placés à un endroit du site où l’air circule librement, de

préférence à une hauteur de 1 m au-dessus du sol. Il convient de réaliser l’exposition dans une zone

représentative des caractéristiques de débit d’air du site.

Il convient d’établir une carte de l’identité de l’éprouvette sur le support en plastique, avec la date de

l’exposition et l’emplacement du support. Il convient de noter le type d’exposition, avec ou sans abri.

Il convient d’exposer les éprouvettes (au moins trois) de préférence pendant un an, mais au moins

pendant six mois.
A.4 Augmentation de masse

Les éprouvettes doivent être pesées sur une microbalance, avec une exactitude de ±0,1 mg. Chaque

éprouvette est pesée deux fois par rapport à un étalon de référence en acier inoxydable de masse

similaire à la sienne. La différence entre la première masse de l’éprouvette m et celle de l’étalon de

référence m est calculée par soustraction (m − m ), et la différence entre les secondes masses

r,1 r,1 1

(m − m ) est calculée de la même façon. La masse de l’éprouvette est calculée par rapport à l’éprouvette

r,2 2

de référence comme la moyenne des différences (m), comme l’indique la Formule (A.1):

()mm−+()mm−
1r,1 22r,
m= (A.1)

m est la masse de l’éprouvette par rapport à l’étalon de référence, en milligrammes (mg);

m est la masse de l’éprouvette à la première pesée, en milligrammes (mg);
m est la masse de l’éprouvette à la seconde pesée, en milligrammes (mg);

m est la masse de l’étalon de référence à la première pesée, en milligrammes (mg);

r,1

m est la masse de l’étalon de référence à la seconde pesée, en milligrammes (mg).

r,2

La même méthode de pesée est utilisée avant et après l’exposition des éprouvettes. Après l’exposition

et avant de procéder à la pesée, il convient de nettoyer soigneusement les éprouvettes au jet d’air

comprimé ou d’azote exempt d’huile pour retirer la poussière.
© ISO 2020 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 11844-2:2020(F)

La vitesse d’augmentation de masse est donnée pour chaque métal par la Formule (A.2):

mm−
ae be
r = (A.2)
At⋅

r est la vitesse d’augmentation de la masse, en milligramme par mètre carré·année (mg/m ⋅a);

m est la masse de l’éprouvette par rapport à l’étalon de référence après exposition, en milli-

grammes (mg);

m est la masse de l’éprouvette par rapport à l’étalon de référence avant exposition, en milli-

grammes (mg);

A est l’aire comprenant à la fois les côtés et les bords, en mètres carrés (m );

t est la durée d’exposition, en années (affectée du symbole d’unité a).
A.5 Perte de masse

Les éprouvettes doivent être pesées sur une microbalance, avec une exactitude de ±0,1 mg. Les

éprouvettes sont pesées par rapport à un étalon de référence en acier inoxydable avant exposition (voir

la description à l’Article 3). Après exposition, les éprouvettes sont décapées dans les solutions suivantes:

Argent: 750 ml d’acide chlorhydrique (HCl, masse volumique = 1,18 g/ml). Eau distillée pour

l’appoint à 1 000 ml.

Cuivre: acide amidosulfonique aqueux (acide sulfamique) d’une fraction volumique de 5 %.

Zinc: solution de glycocolle saturée.
Acier au carbone: acide chlorhydrique concentré, 20 g/l Sb O , 50 g/l SnCl .
2 3 2

Plomb: 1 500 g d’acétate d’ammonium (CH COONH ). Eau distillée pour l’appoint à 1 000 ml

3 4
(solution saturée).

Le mesurage de la masse après des cycles répétés de nettoyage est la méthode normale de détermination

de la perte de masse des éprouvettes corrodées (voir l’ISO 8407). Cependant, dans le présent document,

une méthode simplifiée est appliquée qui recommande d’utiliser un témoin (éprouvette de contrôle)

dans la mesure où la pesée des éprouvettes sur une microbalance nécessite un temps sensiblement plus

long qu’une pesée habituelle.

Le temps de décapage dépend de la sévérité de l’attaque par corrosion mais il est en général de 1 min

à 2 min. Il convient d’accorder un temps suffisamment long pour s’assurer de la propreté de l’échantillon

et de l’élimination de tous les produits de corrosion. L’opération de décapage doit comprendre une

éprouvette non exposée (témoin) de chaque matériau. Après le décapage, les éprouvettes sont pesées

sur la micro-balance par la même méthod
...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.